Ce matin je vais vous faire découvrir une boite que la plupart de nos amis développeurs Web connaissent bien, même très bien ! En navigant sur le site de cette société leader mondial de l’enregistrement de nom de domaine web, on comprend rapidement l’ambition et la stratégie de cette startup de l’internet.

« GoDaddy vous aide à tout déchirer avec votre entreprise ». Le ton est donné, avec GoDaddy on est bien en terre “Startup”avec un gout prononcé pour la provocation et la mission technologique. Créé il y a maintenant 20 ans, en 1997, par Bob Parsons, GoDaddy gère aujourd’hui plus de 62 millions de domaines web et offre ses services à plus de 14 millions de clients. La mission de la Startup est simple ; Proposer aux internautes de mettre en ligne leurs idées. Pour prendre la première marche du podium, GoDaddy n’a pas uniquement capitalisé sur ses campagnes publicitaires provocantes et presque aguicheuses diffusées pendant le Superbowl. Après une bonne période de croissance organique, GoDaddy entre depuis les années 2010 en croissance externe avec plusieurs salves d’acquisition majeurs. La dernière en date? En décembre dernier, la provocante américaine faisait l’acquisition d’un poids lourd européen, Host Europe pour 1.82 milliard de dollars…belle somme n’est-il pas ?

Après cette brève introduction de la délurée Startup Américaine, on va se pencher plus en détails sur son titre car en ce milieu de semaine, les analyses theScreener le révisent à la hausse. En effet le 15 mars 2017, l’action GoDaddy coté au NYSE gagne sur le technique et le risque. La surperformance est au rendez-vous avec un joli +2.1%. Ça ne déchire pas mais ça commence à être pas mal. Sur le fondamental les 7 analystes qui suivent le titre sont encore très négatifs et révisent à la baisse leurs prévisions sur la croissance bénéficiaire. En effet les derniers résultats financiers de 2016 sont encore dans le rouge (Retrouver à la page 4 du rapport les chiffres du compte de résultat). Sur l’évaluation du prix on note une légère sous-évaluation du titre, mais à considérer avec un certain effet de base.

En bref on est sur un titre à 3 étoiles :

– Fondamentalement : En termes d’évaluation, le titre semble légèrement sous-évalué.

– Techniquement : Le titre enregistre une surperformance relative dans un environnement « Technologique » positif et s’inscrit à la hausse dans un environnement haussier.

Enfin le risque sur la startup revient dans une zone neutre après avoir été en territoire risqué depuis fin novembre dernier. Il semble que le titre soit de nouveau en ligne avec les mouvements du marché, mais encore assez résilient en cas de pressions spécifiques, en cas de mauvaises nouvelles.

Somme toute, en combinant d’un côté quelques signaux intéressants sur le fondamental et le technique, avec un risque considéré de nouveau comme moyen, le titre GoDaddy nous propose une évaluation globale plutôt positive.

Si vous voulez approfondir l’analyse sur le leader mondial des noms de domaine, je vous prie de vous référer à l’analyse détaillée theScreener.

 

GODADDY-Recherche The Screener Mars 2017

 

Nous vous souhaitons de la part de toute l’équipe theScreener, une excellente journée,

Stanislas Laurent