La tension monte après les attaques contre des pétroliers dans le Golfe d'Oman.

Un mois après les actes de sabotage commis à l’encontre de quatre navires au large de Foujeyra, deux nouveaux pétroliers ont été la cible d’attaques dans le Golfe d’Oman. Ce nouvel “incident” impliquant le transport maritime dans cette zone intervient dans un contexte de tensions entre Téhéran et Washington qui s’accusent mutuellement d’être à l’origine de ces attaques.

Le détroit d’Ormuz qui s’ouvre sur le Golfe d’Oman est une voie maritime hautement stratégique par où transite un cinquième de la demande en pétrole mondiale. Selon Le Financial Times, qui s’appuie sur les données de Lloyd’s List Intelligence, ce sont près de 17 millions de barils de pétrole par jour ont traversé le détroit en 2018. C’est plus que pour tout autre détroit où transite du pétrole brut transporté par voie maritime.

 

Infographie: L'importance stratégique du détroit d'Ormuz | Statista
Vous trouverez plus d’infographies sur Statista