En 14 ans de chronique boursière, il y a rarement eu des matins comme celui-là ; où je préfèrerais avoir un blog sur la qualité des matelas et retourner me coucher. En même temps connaissant notre capacité à se souvenir, je peux mettre un bémol à ce sentiment.

L’Audio du 21 octobre 2019

Au milieu de nulle part

La semaine dernière s’est finie en queue de poisson, après avoir respiré suite à des (faux) espoirs de BREXIT, le vendredi était placé sous le signe du ralentissement mondial. Tout le monde était en monde « houlàlà, ça va ralentir, on va pas s’en sortir » et les marchés ont terminé en baisse. En même temps, tout le monde attendait LE VOTE des Britanniques qui s’est transformé en NON VOTE et qui oblige Johnson à redemander encore une extension de délai aux Européens.

Personnellement je n’en peux plus du BREXIT, je n’en peux plus du Trade Deal ou pas et des avis des uns et des autres sur le ralentissement de l’économie. Ce matin le FMI a annoncé que, selon eux, la Chine pourrait encore ralentir l’an prochain. Le FMI estime que la croissance chinoise pourrait chuter à 5.8% en 2020. Ils ont lu le chiffre et la prédiction dans le marc de café de dimanche matin.

Rarement aussi peu de choses à dire pour un lundi

En résumé, la croissance mondiale ralentit. Le Trade Deal n’avance pas. Le BREXIT non plus et l’incertitude est toujours là. Les chiffres du trimestre sont bons par rapport aux attentes, mais les plus négatifs continuent de constater qu’en relatif, ils n’ont jamais été aussi faibles. Bref, tout ralentit et l’ambiance est pourrie. Sans compter qu’il pleut et qu’il est mieux que l’on ne parle pas des élections de ce week-end en Suisse.

Nous entamons donc une semaine à l’image de la météo, incertaine mais foncièrement immonde pour le moment. J’aimerais avoir un truc à quoi me raccrocher, mais le seul espoir, c’est les chiffres du trimestre. Il y aura du monde cette semaine et c’est peut-être là que l’on peut espérer voir un rayon de soleil – bon, en même temps, tout le monde est en vacances et personne ne lit ce que j’écris, alors à quoi bon faire de la pensée positive.

Molle Asie

Ce matin l’Asie ne fait pas grand-chose. La Chine est restée au lit et ne fait strictement rien, par contre Hong Kong et la Chine sont en hausse de 0.35%. De la folie. Pendant ce temps, l’or est à 1493$ et le pétrole à 53.60$.

Un peu à l’image du reste, on attend quelque chose de concret pour s’exciter, mais quoi ? Pour le moment, on a l’impression que le Trade Deal ou la Trade War est en « stand by ». Le BREXIT aussi, mais après tout, même si ça se réglait, ça changerait quoi ? La croissance mondiale est à genoux et on n’arrive pas à s’emballer sur les chiffres du trimestre. C’est un lundi pourri et je vais retourner dormir.

Les nouvelles du jour

Il paraît que Boris Johnson va faire une nouvelle tentative en faveur du BREXIT, mais pour être franc, non seulement on n’y croit plus, mais en plus ça devient limite pénible. Pendant ce temps, Christine Lagarde était interviewée par une chaîne américaine et elle en a profité pour dire que Trump menaçait la stabilité de l’économie mondiale et que le Nationalisme n’était pas la solution. L’ambiance sera bonne lors de la prochaine rencontre.

Autrement on ne parle que très peu du fait que les USA viennent de coller de nouveaux tarifs douaniers sur 7.5 milliards de biens européens – visiblement si la guerre commerciale se calme avec la Chine, il n’est pas évident que ça soit le cas partout. L’Europe n’a pas encore répliqué, mais on se réjouit de voir comment ils vont rouler les mécaniques face à Trump.

Chiffres du jour

En ce 21 octobre, mis à part le PPI en Allemagne nous n’aurons strictement rien d’autre au chapitre économique et en ce qui concerne les publications trimestrielles, nous commençons avec un grosse, grosse semaine puisque plusieurs gros noms arriveront sur nos téléscripteurs, Amazon et Microsoft seront de la partie et puis surtout Tesla et Caterpillar qui seront attentivement surveillées. Caterpillar à cause de la Chine et Tesla à cause du fait qu’ils ne gagnent toujours pas d’argent et que l’on se demande bien comment Musk va encore nous noyer le poisson.

En attendant, pour les publications du jour, nous aurons Celanese, First Bancorp et Haliburton. Oui, ce n’est pas la plus grosse journée de la semaine, il va falloir être patient encore un peu pour avoir de quoi s’exciter cette semaine.

Il ne me reste qu’à vous souhaiter un bon début de semaine et de très bonnes vacances.

Thomas Veillet

Investir.ch

“People say nothing is impossible, but I do nothing every day.”

– A. A. Milne