Chaque semaine, Vincent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

Un Brexit sans accord semble peu probable

Après l’annonce de la démission de Theresa May de son poste de Premier ministre, un processus électoral va à présent débuter pour désigner un nouveau chef du Parti conservateur. Les rumeurs selon lesquelles un partisan d’un Brexit sans accord pourrait l’emporter se multiplient. Toutefois, si le vainqueur a ce profil et mène cette politique, il risque de se heurter aux mêmes difficultés que son prédécesseur. Cependant, le Parlement est toujours susceptible de prendre les commandes du processus et d’empêcher une sortie de l’UE sans accord, si nécessaire.

En revanche, en cas de tentative de parvenir à une sortie de l’UE sans accord en consultant à nouveau les citoyens par référendum ou via une élection, les sondages actuels montrent qu’une dispersion des opinions subsiste parmi les citoyens britanniques et qu’il n’existe aucune majorité en faveur d’un Brexit sans accord.

Les profondes divisions parmi les parlementaires et les électeurs semblent indiquer qu’un Brexit sans accord reste peu probable et qu’un nouveau Premier ministre aura encore du mal à former une majorité en faveur de telle ou telle option.

 

Sources: YouGov et J.P.Morgan Asset Management. Les sondages ont été réalisés les 10 et 11 avril 2019.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)