Chaque semaine, Vincent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

Des mesures de relance chinoises davantage ciblées sur les baisses d’impôts

Les derniers chiffres de la croissance publiés par la Chine continuent à mettre en évidence le ralentissement durable de l’économie chinoise. La croissance chinoise s’est essoufflée, s’établissant à 6,2 % sur un an au deuxième trimestre. Malgré ce ralentissement et les incertitudes planant sur la situation commerciale, les autorités chinoises semblent résolues à maintenir un rythme de croissance de l’ordre de 6-6,5 % en 2019.

En outre, de timides signes indiquent que les effets des mesures de relance ciblées davantage sur le marché intérieur, telles que les baisses d’impôts pour les consommateurs et les entreprises, commencent à se répercuter sur l’économie; au mois de juin, les niveaux des ventes de détail, de la production industrielle et des investissements en capital fixe étaient bons. L’économie européenne est particulièrement sensible à la demande provenant des consommateurs chinois et des pays émergents.

Si ces mesures permettent une nette augmentation de la demande chinoise pour les biens européens, le secteur manufacturier européen pourrait retrouver un peu de la vigueur qui lui fait défaut à l’heure actuelle.

 

Source: Ministère chinois des Finances, recherche de J.P. Morgan Securities, J.P. Morgan Asset Management. Données au 30 juin 2019.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)