Chaque semaine, Vincent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

Aux États-Unis, les consommateurs font preuve d’optimisme

Aux États-Unis, la confiance des consommateurs a nettement dépassé les anticipations des analystes pour le mois d’août. L’évaluation par les consommateurs de la conjoncture actuelle a atteint des niveaux record observés pour la dernière fois en 2000, même si cet état de fait a été contrebalancé par un recul modéré de la composante des futures anticipations de l’indice.

Le faible taux de chômage et la progression des salaires sont des causes probables de l’optimisme des consommateurs, un indicateur de la facilité pour les citoyens américains à trouver un emploi ayant aussi atteint un nouveau point culminant du cycle le mois dernier. Les niveaux de confiance élevés sont enregistrés alors que l’économie américaine se situe à un stade avancé du cycle économique. Toutefois, les signes d’une érosion de la consommation sont rares pour le moment.

Il sera capital de surveiller la confiance des consommateurs ces prochains mois pour déceler d’éventuels signes de fragilité compte tenu des possibles répercussions d’un ralentissement des embauches sur la consommation. Si un repli de l’activité n’est probablement pas imminent, les investisseurs souhaiteront peut-être opter pour une exposition plus défensive aux actions à ce stade avancé du cycle.

 

Sources : Conference Board, Refinitiv Datastream et J.P. Morgan Asset Management. Les périodes de «récession» sont définies à partir des dates des cycles conjoncturels du National Bureau of Economic Research (NBER). Données au 30 août 2019.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)