Les investisseurs peuvent se demander si le moment est propice pour entrer sur une classe d'actifs qui enregistre une excellente performance depuis le début de l'année. Avec la croissance des préoccupations liées à des valorisations coûteuses et aux dynamiques de fin de cycle sur le crédit, des solutions polyvalentes sont nécessaires pour faire face à la volatilité des marchés du crédit.

Vue de marché

L’environnement actuel rappelle à plusieurs égards les dix premiers mois de 2018 – c’est-à-dire une période idéale pour les sélectionneurs de titres. Les marchés du crédit n’ont pas échappé à la répression financière et ils sont indéniablement chers. Toutefois, comme nous sommes bien avancés dans un cycle de crédit déjà très long, nous pensons que l’aversion au risque grandissante alimente la dispersion.

Cet évitement des risques spécifiques devrait devenir de plus en plus marqué selon nous, quelle que soit la politique monétaire, avec des accidents de crédit plus fréquents. Rien ne favorise plus les défauts que l’abondance de financements bon marché. Cette situation crée une segmentation accrue entre les valeurs jugées sûres par les marchés du crédit et celles qui sont considérées comme risquées.

De ce fait, lorsqu’un émetteur cesse brusquement d’être perçu comme solide (ce qui ne veut pas du tout dire qu’il le soit effectivement), une réaction excessive peut faire naître des opportunités qui récompenseront les investisseurs bien au-delà du coût du risque, même dans un environnement de crédit globalement onéreux.

A cet égard, nous pensons que Carmignac Portfolio Unconstrained Credit constitue un moyen pertinent pour accéder à la classe d’actifs.

 


Découvrez notre approche sur les marchés du crédit


 

Source: Carmignac, 30/08/2019.


Document promotionnel. Ce document ne peut être reproduit en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion. Il ne constitue ni une offre de souscription, ni un conseil en investissement. Les informations contenues dans ce document peuvent être partielles et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles sont nettes de frais (hors éventuels frais d’entrée appliqués par le distributeur). Les rendements nets sont obtenus après déduction des frais et taxes applicables à un client de détail moyen ayant la qualité de personne physique résident belge. Afin de connaître les frais réels prélevés par chaque distributeur, veuillez-vous référer à sa propre grille tarifaire. Des frais de conservation annuels (droits de garde) peuvent être prélevés par votre teneur de compte. Ils varient d’un établissement à l’autre, pour les connaître, veuillez-vous renseigner auprès de lui. La référence à certaines valeurs ou instruments financiers est donnée à titre d’illustration pour mettre en avant certaines valeurs présentes ou qui ont été présentes dans les portefeuilles des Fonds de la gamme Carmignac. Elle n’a pas pour objectif de promouvoir l’investissement en direct dans ces instruments, et ne constitue pas un conseil en investissement. La Société de Gestion n’est pas soumise à l’interdiction d’effectuer des transactions sur ces instruments avant la diffusion de la communication. Les portefeuilles des Fonds Carmignac sont susceptibles de modification à tout moment. Carmignac Portfolio est un compartiment de la SICAV Carmignac Portfolio, société d’investissement de droit luxembourgeois conforme à la directive OPCVM. Les Fonds sont des fonds communs de placement de droit français conformes à la directive OPCVM. L’accès aux Fonds peut faire l’objet de restriction à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Ils ne peuvent notamment être offerts ou vendus, directement ou indirectement, au bénéfice ou pour le compte d’une « U.S. person » selon la définition de la règlementation américaine « Regulation S » et/ou FATCA. Les Fonds présentent un risque de perte en capital. Les risques, les frais courants et les autres frais sont décrits dans les DICI (Document d’Information Clé pour l’Investisseur). Tout renseignement contractuel relatif aux Fonds renseignés dans cette publication figure dans les prospectus de ces derniers. Les prospectus, DICI, et rapports annuels des Fonds sont disponibles sur le site www.carmignac.fr et sur simple demande auprès de la Société de Gestion. Les DICI doivent être remis au souscripteur préalablement à la souscription. • En Suisse, les prospectus, KIID et les rapports annuels sont disponibles sur le site internet www.carmignac.ch et auprès de notre représentant en Suisse, CACEIS (Switzerland), S.A., Route de Signy 35, CH-1260 Nyon. Le Service de Paiement est CACEIS Bank, Paris, succursale de Nyon / Suisse Route de Signy 35, 1260 Nyon. Le KIID doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription. • En Belgique, les prospectus, les KIID, les valeurs liquidatives, les derniers rapports (semi-) annuels de gestion sont disponibles en français et en néerlandais gratuitement auprès de la société de gestion, tél +352 46 70 60 1ou par consultation du site internet www.carmignac.be ou auprès de Caceis Belgium S.A. qui assure le service financier en Belgique à l’adresse suivante: avenue du port, 86c b320, B-1000 Bruxelles. Les valeurs liquidatives sont aussi publiées sur le site www.fundinfo.com. Les KIID doivent être fournis au souscripteur avant chaque souscription, il doit les lire avant chaque souscription. Toute réclamation peut être transmise à l’attention du service de Conformité CARMIGNAC GESTION, 24 place Vendôme – 75001 Paris – France, ou à l’adresse complaints@carmignac.com or on the website www.ombudsfin.be. Le montant minimum de souscription des actions A EUR acc est de 1 action. Ce Fonds ne peut pas être offert ou vendu, directement ou indirectement, au bénéfice ou pour le compte d’une « U.S. Person », selon la définition de la réglementation américaine «Regulation S». En cas de souscription dans un Fonds soumis à la Directive de la Fiscalité de l’Epargne, conformément à l’article 19bis du CIR92, au moment du rachat de ses actions, l’investisseur sera amené à supporter un précompte mobilier de 30% sur les revenus qui proviendront, sous forme d’intérêts, plus-values ou moins-values, du rendement d’actifs investis dans des créances. Les distributions sont, quant à elles, soumises au précompte de 30% sans distinction des revenus.