ACCENTURE, (presque) tous les feux au vert.

Enguerrand Artaz, Analyste Cross Asset, La Financière de l’Echiquier

L’actu

Le géant du conseil a publié de très bons résultats au titre du 3ème trimestre de son exercice, et en a profité pour revoir à la hausse ses objectifs.

 

Notre analyse

Hors effet de change, le chiffre d’affaires progresse de 8,4%, dépassant autant les attentes du marché que les objectifs de la société. Tous les marchés finaux participent à la croissance des ventes, avec des hausses particulièrement notables au sein des segments ʺResourcesʺ (+19%), ʺProductsʺ (+8%) et ʺCommunication, Media & Techʺ (+7%). Au niveau géographique, ce sont les nouveaux marchés (émergents notamment) qui progressent le plus, avec des ventes en hausse de 13%.

La rentabilité suit, avec une marge opérationnelle ressortie à 15,5%, en progression de 20 points de base sur un an, en partie tirée par une marge brute en hausse de 60 points de base sur la même période. Seul bémol, la baisse de 21% des réservations dans le segment d’externalisation. Rappelons néanmoins que, historiquement, celles-ci ont fait l’objet de fortes fluctuations d’un trimestre à l’autre.

Le groupe a profité de la publication de ces bons chiffres pour relever ses objectifs pour l’exercice 2019 (qui clôturera en août), prévoyant notamment une hausse du chiffre d’affaires de 8 à 9% contre 6,5 à 8,5% précédemment.

 

En conclusion

En forte hausse depuis le début de l’année, le titre ACCENTURE traite à un P/E de 23,4, légèrement supérieur à sa moyenne historique mais en cohérence avec sa prime de long terme par rapport au S&P 500. Nous conservons nos positions dans Echiquier Major SRI Growth Europe.