OCADO, les dilemmes de l'innovation

Enguerrand Artaz, Analyste Cross Asset, La Financière de l’Echiquier

L’actu

OCADO, la société britannique de solutions d’automatisation des entrepôts pour le secteur de la distribution alimentaire, a présenté la semaine dernière ses résultats semestriels.

 

Notre analyse

OCADO a entamé une transformation radicale de son métier. Historiquement connue pour son activité de supermarché en ligne, la société avait longtemps investi dans les secteurs de la robotique et de l’automatisation afin d’améliorer sa productivité. Cette expertise technologique de pointe a rapidement intéressé les sociétés de distribution alimentaire traditionnelle qui ont vu en OCADO une opportunité de contrer la montée de géants, comme WALMART ou encore AMAZON, qui se sont rapidement tournés vers l’e-commerce. Ainsi, OCADO a-t-elle signé nombre de partenariats avec des sociétés comme le groupe CASINO en France, SOBEYS au Canada, ou encore KROGER (numéro 2 après WALMART) aux Etats-Unis, afin de les aider dans leur digitalisation. OCADO va ainsi doter de systèmes intelligents et robotisés les entrepôts de ses clients pour servir leurs offres de vente en ligne et leur permettre d’atteindre la capacité suffisante pour satisfaire la demande de ces plateformes. De plus, compte tenu de l’engouement des clients pour les solutions d’OCADO, le spécialiste britannique a décidé de vendre la moitié de son activité de distribution en ligne domestique pour monter une joint venture avec Mark & Spencer au Royaume-Uni. Ainsi OCADO va se recentrer sur l’activité de solutions technologiques dans laquelle elle dispose d’un avantage concurrentiel de taille, de par son expertise unique mondiale.

A fin juin, la société dispose d’un carnet de commandes bien fourni, avec 34 centres logistiques à déployer dans le monde entier, dont les deux premiers seront en fonctionnement l’année prochaine en France et au Canada. En raison de cette réorientation stratégique, les chiffres de court terme sont moins pertinents pour évaluer le futur de la société. Malgré tout, le chiffre que nous retiendrons est celui de la croissance des facturations faites aux clients des solutions d’automatisation de +36%, sur un an, incluant une croissance de +100% pour les facturations internationales. Ceci démontre bel et bien que la machine est en route avec un marché adressable de taille internationale. La société va ainsi continuer à investir massivement – quelque 112 millions de livres sterling en 2019 – dont une grande partie dans les entrepôts à l’international.

 

En conclusion

OCADO est devenu en l’espace d’un an le leader mondial des solutions de robotique et d’automatisation des entrepôts destinés à la vente de produits alimentaires en ligne. Tel un fournisseur de pelles et de pioches lors de la ruée vers l’or, OCADO bénéficie de la transformation digitale de l’économie, et surtout des investissements des entreprises traditionnelles qui doivent faire face à la concurrence grandissante des géants de l’Internet. OCADO reste ainsi une forte conviction des fonds Echiquier Robotics et Echiquier World Next Leaders.