Selon l’enquête annuelle 2017 réalisée par le Global Impact Investing Network (GIIN), la dette privée ou les titres à revenu fixe constituent la principale catégorie d’actifs des investissements d’impact, à hauteur de 34%.

Un nouveau rapport du GIIN1 et de Symbiotics, analysant la performance des investissements d’impact en dette privée, montre que les fonds en dette privée recherchant un impact positif peuvent offrir des retours sur investissement d’une grande stabilité à travers différentes stratégies de risque-rendement.

Amit Bouri, CEO du GIIN déclare: «Ce rapport permet d’apporter la preuve ultime aux investisseurs en dette privée, qui ne sont pas encore certains que l’investissement d’impact peut leur être bénéfique.» Et d’ajouter: «Les investissements d’impact en dette privée constituent une option attractive qui peuvent rapporter un rendement stable et faire que les capitaux contribuent à un progrès important à l’échelle mondiale.»

Il s’agit du premier rapport complet du secteur de l’industrie sur les performances financières des investissements d’impact en dette privée. Hormis la performance financière, il met en lumière les stratégies d’investissement, les structures des fonds et les pratiques de mesure d’impact de deux types de fonds: les fonds d’impact en dette privée (Private Debt Impact Funds – PDIF), qui consistent à investir prioritairement dans des marchés émergents et les fonds de prêt en développement communautaire (Community Development Loan Funds – CDLF), qui consistent à investir exclusivement aux États-Unis.

Impact Themes by Main Investment Sector

Points principaux du rapport

• Les deux types de fonds étudiés offrent des rendements stables. Les retours nets pondérés des PDIF ont atteint en moyenne 2,6% par an depuis 2012, dont le 90ème percentile a obtenu 10% de rendement en 2016. Les CDLF ont versé en moyenne 2,9% sur leur dette, dont le 90ème percentile a enregistré 3,6% de rendement en 2016.

• Les PDIF affichent un ratio de Sharpe de 0,77, ce qui est très favorable si l’on compare ce résultat à ceux d’autres catégories d’actifs traditionnellement stables, telles que les obligations, les actions ou les liquidités. Ils apportent aussi un actif non corrélé qui permet de diversifier son portefeuille.

• L’excellente qualité générale des portefeuilles des fonds à revenu fixe a été démontrée, avec un ratio de pertes des deux types de fonds inférieur à 1%.

• Les deux types de fonds recherchent un impact dans une série de domaines dont l’inclusion financière, le logement abordable et la création d’emplois, entre autres.

«L’intérêt et l’activité des investissements à impact social ont fortement augmenté au cours des dernières années. Cela a notamment été facilité par à l’ensemble des preuves apportées concernant les performances financières, qui ont démontré que les investissements d’impact peuvent générer des retours sur investissements pouvant rivaliser avec ceux des investissements conventionnels,» déclare Abhilash Mudaliar, directeur de recherche du GIIN. Et d’ajouter: «Ce rapport aboutit à la même conclusion pour la catégorie des actifs en dette privée. La volonté soutenue des investisseurs de partager les données de performance sera essentielle pour stimuler la croissance industrielle et assurer la canalisation des capitaux vers des défis sociaux et environnementaux critiques.»

 

Téléchargez le rapport complet (pdf, 78 pages, en anglais)

 


1. Global Impact Investing Network (GIIN) est une organisation à but non lucratif qui s’emploie à augmenter la portée et l’efficacité des investissements d’impact à travers le monde. Les investissements d’impact sont des investissements effectués dans des sociétés, des organisations et des fonds dans le but d’initier un impact social et environnemental parallèlement à l’obtention d’un rendement financier. Des investissements d’impact peuvent être effectués sur les marchés émergents comme sur des marchés plus avancés et cibler une série de retours inférieurs aux prix du marché ou correspondant aux prix du marché, selon les circonstances. Le GIIN met en place une infrastructure critique et soutient des initiatives concernant des activités, l’éducation et la recherche, permettant d’accélérer le développement d’une industrie cohérente en termes d’investissements d’impact. Pour plus d’informations, veuillez vous rendre sur www.thegiin.org.