Retour vers les sommets grâce à la hausse des marchés.

Commentaires et graphiques de Fabio Lopes

 

La révision des chiffres du mois de mai confirme un tassement des volumes plus léger qu’estimé le mois passé. Avec un total révisé de 1’133 milliards de francs, le recul n’est que de 2.8% par rapport au nouveau maximum atteint en avril.

Le mois de juin a pour sa part bénéficié de la hausse des marchés afin de tirer vers le haut les volumes investis en fonds de placement. Le volume estimé à fin juin est ainsi de 1’153 milliards de francs, en hausse de 1.7% par rapport au mois précédent, et en hausse de 10% sur le premier semestre de cette année.

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

Les flux nets sur les 6 premiers mois de l’année placent les fonds obligataires comme grands gagnants avec 14.8 milliards de francs d’entrées nettes, ce qui représente une hausse de 4.3% depuis fin 2018. Dans une moindre mesure, les fonds monétaires ont récolté 1 milliards de souscriptions nettes sur le semestre, et les fonds d’allocation 424 millions.

Du côté des perdants, les fonds d’actions ont fait face à 7.6 milliards de sorties nettes en 2019 mais la baisse des actifs sous gestion est la plus impressionnante pour les fonds alternatifs qui ont fait face à des sorties nettes de 1.4 milliards, soit 8.6% du total de leurs AUM à fin 2018. Dans une moindre mesure, les fonds investis en matières premières ont vu sortir plus de 500 millions.

Au total, le marché suisse des fonds a bénéficié de près de 6.9 milliards d’entrées nettes au cours du premier semestre de l’année.

Le mois de juin a vu des mouvements de flux totaux (entrées nettes + sorties nettes) dépassant les 10 milliards, soit le 2e mois le plus “mouvementé” des 12 derniers mois, après février de cette année (voir la longueur totale de la barre sur le graphique ci-dessous). L’avantage va cependant aux entrées nettes puisque le total net est positif de 3.5 milliards.

 

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

«Après la baisse du mois précédent, les bourses étaient de nouveau dans la fourchette positive en juin et les marchés boursiers concernés ont enregistré des gains importants en partie. Le marché suisse des fonds de placement a réalisé une croissance conforme. Pour solde après quelques mois de sorties nettes de trésorerie, plus d’argent a été investi que retiré dans les fonds de placement. Pour les fonds en actions, toutefois, les investisseurs se sont montrés toujours prudents. Cette catégorie de fonds a enregistré les désinvestissements les plus élevés», a déclaré Markus Fuchs, directeur de la Swiss Funds & Asset Management Association SFAMA.

 

Évolution du marché suisse des fonds en juin 2019 (en millions de CHF)
Source : SFAMA